Hommage à l’ancien capitaine du club nautique

Merville-Franceville — Dimanche matin, un hommage a été rendu sur le port à celui qui fut l'âme du club nautique pendant près de quarante ans : Alain Toullet. Un ponton porte désormais son nom.

 

Le 17 décembre 2020, Alain Toullet, Capitaine du port depuis près de quarante ans, tirait sa révérence, laissant une association démunie. «Il était au four et au moulin ici : organisateur,
animateur, conseiller. On pouvait tout demander à Alain, il apportait toujours son aide », entendait-on, dimanche matin, autour du ponton qui porte désormais son nom.

Philippe Gagu, parent d'Alain, se souvient : «Ilestvenuiciil ya près de quarante ans, il a trouvé le lieu magique et s'y est installé. » Spécialiste des zones portuaires, Alain devient capitaine, avant même l'inauguration de la passerelle qui porte dorénavant son nom, le 8 septembre 1991.

Yann et Mickaël, les deux passeurs, ont beaucoup appris à ses côtés : «II était l'âme du club par sa présence trois fois par jour, été comme hiver. Il nous transmettait sa passion sans
se lasser. Les gens étaient heureux de le rencontrer et de bénéficier de ses renseignements. C'était un puits de connaissances avec un humour subtil. »

« Ce club était son phare »

Loïc Nicolas, nouveau président de l'association du club nautique, parle lui aussi d'un homme « aimable, aimé et respecté », connu pour son sourire et sa gaieté.

Olivier Paz, le maire de la commune, raconte : « En 2000, j'étais sur son bateau L'’Agathe à l’Armada de Rouen. Je me souviens de moments festifs, agréables. En 1999, lors de la tempête, il était le premier au chantier avec les moyens du bord. Dans sa vie, ce club était son phare. Donner un nom à un équipement, c'est la certitude que l’on est toujours là dans le cœur des vivants. Grâce à ce ponton, on parlera longtemps d’Alain. »

Dès 14 h, tous les bateaux se sont rendus en cortège avec la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) au-devant de la plage centrale, pour la traditionnelle Fête de la mer.
Recueillement, lancer de gerbes en hommage aux péris en mer et à Alain Toullet avant de retourner au port au son des sirènes.