Le nouveau bureau du club nautique est parvenu à
redresser la barre

Le nouveau club nautique de Merville-Franceville a tenu sa première assemblée générale après quelques mois d'activité.

nouveau-bureau.png

Le maire Oliver Paz s'est félicité de cette nouvelle gestion du club et de l'activité.
«Peut-être la plus ancienne association de Franceville. Tout est pareil et rien n'est pareil. Tout est pareil : en 33 ans, j'ai peu connu de transmissions d'équipes qui se sont bien passées. Rien n'est pareil : c'est la première fois que les trois entités de la base nautique se parlent et c'est véritablement ce que la municipalité souhaitait».
Il a ensuite évoqué des difficultés pour le projet d'agrandissement. «Appel d'offres infructueux, +23 % des coûts de construction, sans garantie des entreprises. C'est le seul
bâtiment que Benoît Melon a construit en architecte libéral. On voulait son aval (...) On a repoussé le merlon du parking ».

Bilan de la 1"° année

Le président Loïc Nicolas a dressé le bilan. «On a repris en septembre 2021. Nous n'avions pas beaucoup d'infos précises avec une passation compliquée.
Nous avons le même nombre d'adhérents qu'en 2019. On a fait l'état des lieux et on est reparti de zéro pour les informations des adhérents. On a fait les démarches pour
avoir un carburant détaxé. On a mis à jour le site internet, renégocié les contrats d'assurance et nous échangeons avec le club de voile et le restaurant pour une
collaboration plus étroite ». 

Les finances se stabilisent

Les finances ont été présentées par l'expert-comptable. Le
club avait de gros soucis, assujettis à la TVA après un contrôle, 
il y a quelques années. Le club a donc réglé ses dettes fiscales, ce qui a créé un déficit. 30000 € en 2000, il est de 21000 € en 2021. «Les choses se stabilisent pour que le club soit suffisant. C'est bien parti a-t-il commenté. Le bilan financier a été voté, seul le bureau s'est abstenu pour montrer leur réprobation de la gestion de leurs prédécesseurs. Les cotisations ont été augmentées de 3 % pour compenser l'inflation, soit 27 € de plus sur une cotisation moyenne de 900 €.

Objectifs 2022

Les objectifs de l'association pour l’année prochaine sont d'attirer de nouveaux adhérents pour pérenniser le club. IIS se lancent dans l’enlèvement des épaves, sur le parking depuis plus de 10 ans. «Nous avons trois possibilités : au Havre,
en Roumanie, mais ça n'est plus possible avec la guerre en Ukraine, ils sont à 27 km de la frontière. Nous penchons plus sur une troisième possibilité avec une destruction sur place. 90 % des bateaux sont du polyester.  c'est de l'enfouissement» a expliqué le capitaine Thierry Frémont. Le club souhaite remettre sur la table le problème
de l’envasement du port et créer une gamme de produits dérivés à vendre (casquettes T-shirts, etc.). Parmi les rendez-vous, des concours de pêche le 16 juillet et 20 août, la fête de la mer le 20 août. «L'année est encourageante. On a la chance avec la fermeture de la cale de Ouistreham et les problèmes que cela pose au sas, d'avoir un afflux de nouveaux adhérents, plus onze depuis septembre. Nous avons 140 adhérents». Trois personnes rentrent au conseil d'administration : Philippe Etandin, Patrick Guillot et Christophe Moisan.